Retrouvez les coulisses de ZigZag sur logo FB

Accueil > Débat > La Tunisie : Pologne de Méditerranée ?

19
oct

La Tunisie : Pologne de Méditerranée ?

par jacques de guillebon

La Tunisie : Pologne de Méditerranée ?

La Tunisie, petit pays qui fait généralement moins de bruit que ses grands voisins, du Maghreb, Maroc et Algérie, et du Machrek, Libye et Egypte, serait-il le pays modèle de résistance, de résilience et de modération que l’on cherche en vain depuis cinq ans que les « Printemps arabes » ont commencé ?

Certainement gisent en lui des forces insoupçonnées, d’équilibre et de dynamisme. C’est le pays de Bourguiba qui a lancé le mouvement, prenant de court tous les observateurs, et renversant, après le geste désespéré du jeune Bouazizi, le régime de Ben Ali en quelque semaines. C’est ce pays-ci à qui devait en réalité aller comme un gant le mot de révolution, et à lui seul pour l’heure. Malgré la parenthèse – démocratique d’ailleurs – d’Ennahda qui laissa croire un instant qu’elle s’enfoncerait à son tour dans l’islamisme radical, la Tunisie a démontré que malgré ses contradictions internes, malgré sa position périlleuse, coincée entre les deux grosses mâchoires de l’Algérie militaire et ensanglantée et de la Libye chaotique, elle possédait en elle-même les forces libres et suffisantes pour tracer son chemin.

La Tunisie demeure le pays de l’éducation, même si ses régions profondes souffrent encore de sous-développement ; la Tunisie est aussi le pays des femmes qui, depuis l’indépendance de 1956 ont si souvent porté en avant le pays. Celles en qui demeure l’espérance, ce qui se mesure tragiquement dans les phénomènes d’immolation qui concernent presque toujours des hommes.

Le jury Nobel ne s’y est pas trompé, qui a décerné le Prix de la paix au syndicat UGTT, à l’organisation patronale Utica, à la Ligue des droits de l’homme tunisienne et à l’Ordre national des avocats pour leur rôle dans le dialogue national qui a suivi la révolution de 2011. C’est dans ces corps intermédiaires qu’a résidé le salut, dans ces corps-ci que la paix actuelle, même fragile, a trouvé ses ressources.

Il y a un certain côté Pologne 1980 dans cette Tunisie-ci, petite contrée placée entre des géants, mais que son unité intérieure, sa structuration sociale et le désir de justice de ses habitants rend si puissante, concrètement et symboliquement.
Mais il y a aussi un côté Espagne de la Movida dans cette Tunisie-là, où les arts bâillonnés pendant 25 ans font exploser tous les cadres, matière inflammable cherchant encore sa forme. Depuis la toile collective de Selim Tlili, élaborée avec la foule pendant la révolution même jusqu’au projet d’Artocratie de recouvrir les monuments publics de portraits représentant la diversité du pays, la nouvelles scène tunisienne bouillonne, ni européenne, ni africaine.

Certainement, les problèmes subsistent, une pauvreté endémique dans l’arrière-pays, où encore ont lieu en 2015 de nombreux suicides par le feu ; tourisme auparavant omniprésent et dorénavant dévasté ; pression migratoire du sud et racisme latent ; les forces islamistes qui n’ont pas dit leur dernier mot.
Pourtant, quand le monde est un arc de feu, depuis l’Afghanistan jusqu’au Nigéria, en passant par la Syrie, l’Irak, la Libye et le Centrafrique, quand l’Algérie s’interroge sur demain et que l’Europe tremble sur ses bases, la petite nation de Bourguiba résonne comme un signal d’espérance.

Array
(
    [titre] => La Tunisie : Pologne de Méditerranée ?
    [texte] => 
    [nom_site] => 
    [url_site] => http://
    [modere] =>  
    [table] => 
    [config] => Array
        (
            [afficher_barre] =>  
        )

    [_hidden] => 
    [cle_ajouter_document] => 
    [formats_documents_forum] => Array
        (
        )

    [ajouter_document] => 
    [nobot] => 
    [ajouter_groupe] => 
    [ajouter_mot] => Array
        (
            [0] => 
        )

    [id_forum] => 0
    [_sign] => 235_235_article_
    [_autosave_id] => Array
        (
            [id_article] => 235
            [id_objet] => 235
            [objet] => article
            [id_forum] => 
        )

    [_pipelines] => Array
        (
            [formulaire_fond] => Array
                (
                    [form] => forum
                    [args] => Array
                        (
                            [0] => article
                            [1] => 235
                            [2] => 0
                            [3] => 
                            [4] => 
                            [5] => 
                            [6] => 
                        )

                    [je_suis_poste] => 
                )

        )

    [formulaire_args] => fQ2o2UfZckyD3ehzlwa2rlTlxnZclmfsIDT9Dy665Y6WzFf6zrj3L9FDRvgT5iJOZ2mpWQq1DPWGw18hNOIY+zHjfPH/uvBBBKNxBetvVrh23i2Kx1xtY+7yLcA92lLgUulw31ZYcJ8+MIfK
    [erreurs] => Array
        (
        )

    [action] => /spip.php?article235
    [form] => forum
    [id] => new
    [editable] =>  
    [lang] => fr
    [date] => 2017-10-22 19:19:54
    [date_default] => 1
    [date_redac] => 2017-10-22 19:19:54
    [date_redac_default] => 1
)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.