Retrouvez les coulisses de ZigZag sur logo FB

Accueil > Edito > Invitation à l’élévation

12
jun

Invitation à l’élévation

par Jacques de Guillebon

Bruits de bottes, rumeurs de décapitation, mitrailleuses montées sur pick-up, kalachnikov, crissements de sabres sur le sable : on dirait que l’époque subit l’invasion de démons venus d’un autre monde, pour mettre la terre à feu et à sang. Mais où il y a diable, il y a ange. Logiquement, métaphysiquement et spirituellement. Encore faut-il les voir, car le bien ne fait pas de bruit, et c’est même à ça qu’on le reconnaît. Disons qu’on le reconnaît à ce qu’on ne le reconnaît pas tout de suite. Paradoxe ? Bien entendu. On ne parle jamais des trains à l’heure, on ne parle jamais de cet individu-là qui a donné deux euros à ce clochard qui lui tendait la main. Avait-il une raison de le faire ? Certainement pas. Pourtant, depuis l’aube de notre espèce, ça se passe, aussi, comme ça. La suprême ruse de l’ange, que le démon a singée à son habitude, est de faire oublier qu’il existe. Pourtant, certains l’ont vu, l’ange. Les ont vus, les anges. Ceux qui sont là et tiennent ce monde, le soutiennent de leurs vastes épaules, greffées d’ailes ou non. Le petit homme sait bien dans le fond de son cœur faible que si on l’avait abandonné comme seul maître de la terre, il l’aurait bien lestement et entièrement dévastée.

Retour du sacré, dit-on aujourd’hui. Bien entendu, car nos anges ne sont pas ces elfes de Tolkien qui désertent la terre du milieu. Et dans le grand mouvement brownien de la mondialisation, où la technique simule une communion des saints perpétuelle, entée sur le mensonge de la déréalisation, paradoxalement les anges, ces créatures éthérées, sans corporéité, nous rappellent à notre vérité charnelle. Car l’homme n’est pas un amas de données, de bits numériques, ni même une succession de stimuli électriques : il est cet étrange hybride de chair et d’esprit.

Alors, ces êtres qu’on ne voit pas, mais que parfois l’on sent, ou dont l’on sent l’action, dans ces temps de danger sont toujours là, parmi nous. Où croît le péril croît aussi ce qui sauve. Malaikas pour les musulmans, bodhisattvas pour les bouddhistes, gandharva pour les hindous, élohims pour les juifs, et bien entendu anges, archanges pour le christianisme, à chaque seconde ils accompagnent l’homme, intercesseurs entre la divinité, le grand tout, le tout autre inatteignable par la raison, et la création physique. Non pas fruit onirique de l’imagination humaine, mais au contraire étincelle qui y met le feu et permet à l’homme de demeurer ce qu’il est, ni dieu ni bête. Derrière leur masque étrange, qui transgresse les représentations que l’on se fait d’eux, dans l’inattendu et l’insolite, ces anges nous suggèrent une invitation à l’élévation.

Jacques de Guillebon

Array
(
    [titre] => Invitation à l'élévation 
    [texte] => 
    [nom_site] => 
    [url_site] => http://
    [modere] =>  
    [table] => 
    [config] => Array
        (
            [afficher_barre] =>  
        )

    [_hidden] => 
    [cle_ajouter_document] => 
    [formats_documents_forum] => Array
        (
        )

    [ajouter_document] => 
    [nobot] => 
    [ajouter_groupe] => 
    [ajouter_mot] => Array
        (
            [0] => 
        )

    [id_forum] => 0
    [_sign] => 211_211_article_
    [_autosave_id] => Array
        (
            [id_article] => 211
            [id_objet] => 211
            [objet] => article
            [id_forum] => 
        )

    [_pipelines] => Array
        (
            [formulaire_fond] => Array
                (
                    [form] => forum
                    [args] => Array
                        (
                            [0] => article
                            [1] => 211
                            [2] => 0
                            [3] => 
                            [4] => 
                            [5] => 
                            [6] => 
                        )

                    [je_suis_poste] => 
                )

        )

    [formulaire_args] => fQyo2UbJdoyz2+x04Fzs5ywIOzQAko7ovAbs0YGKROZ51Xtsn2oxkQb4hFa9KUBdTnAdDZEvCP83Rr0L2EiPrui7uiACIB04M6T5BY53TNWIaFyFUAdCPIr/L5Wo7283KB/pNgH05cpQ9Kc=
    [erreurs] => Array
        (
        )

    [action] => /spip.php?article211
    [form] => forum
    [id] => new
    [editable] =>  
    [lang] => fr
    [date] => 2017-10-17 13:25:27
    [date_default] => 1
    [date_redac] => 2017-10-17 13:25:27
    [date_redac_default] => 1
)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.