Retrouvez les coulisses de ZigZag sur logo FB

Accueil > ZIGZAG- > Droit de vote obligatoire pour tous ?

16
apr

Droit de vote obligatoire pour tous ?

par Théophane Le Méné

Dans un rapport sur l’engagement républicain livré mercredi à l’Elysée, le président de l’Assemblée nationale, a préconisé de rendre le vote obligatoire. « Je crois que l’on pourrait engager cette démarche parce que la démocratie s’entretient, s’irrigue. Je ne connais pas de meilleure moyen de l’arroser que de participer au vote », a expliqué le président de Claude Bartolone, interrogé sur cette mesure, vieille rengaine de tous les bords politiques depuis trente ans. Il faut dire que chaque nouvelle échéance électorale est l’occasion de battre le record du taux d’abstention et de mettre en exergue l’aversion de plus en plus marquée des citoyens envers leurs élus. Ces derniers ne le supportent-ils plus au point qu’il faille désormais se tourner vers les exemples belge, danois, luxembourgeois, grec, australien ou brésilien et rendre ainsi obligatoire, sous peine de sanction, un outil d’expression de la liberté ?

En fait d’obligation, il est à bien des égards curieux de constater que le désaveu d’un mécanisme ou d’une politique n’entraîne jamais la remise en question de la cause mais des conséquences auxquelles on tordra le coup par des mesures coercitives ; étonnante logique où l’on ne cherche pas à enrayer voire supprimer la maladie, mais à escamoter à tout prix ses symptômes. Lorsque l’on nous parle du vivre ensemble comme d’un dogme auquel on ne saurait se soustraire tant il est enraciné en nous, on oublie un peu vite que c’est le lieu qui fait le lien et qu’en supprimant les ateliers, les bistrots, les églises pour y greffer des cités, lieux de mixité sociale au succès très relatif, il est bien vain de nous sommer de cohabiter dans une sociabilité bienveillante avec notre environnement immédiat. De la même façon, il est pour le moins sans effet de requérir le vote obligatoire des citoyens pour un système qui ne se suffit qu’à lui-même et qui montre, jour après jour, qu’il est bien loin des préoccupations de ceux à qui on voudrait forcer le bras pour le désigner.

Mais les chantres de la liberté sont ainsi. Ne pas s’attarder sur la cause pour tenter d’y remédier. Se concentrer sur la conséquence et la violenter. Comme en URSS où on répondait aux doléances par plus d’URSS, comme dans l’Union européenne où on répond à son échec par plus d’Union européenne, la démocratie française entend se soigner par la force. Alors que son fondement reposait sur l’autonomie de la volonté et le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes, alors que la liberté d’expression (dont le droit de vote est l’aboutissement) repose aussi sur la liberté de ne pas s’exprimer… Mais chacun se souviendra de cet aphorisme grandiloquent du citoyen Saint-Just : « Pas de liberté pour les ennemis de la liberté ! »

Il n’est pas impossible que bon nombre d’ingénus de la classe politique voient dans cette mesure un moyen efficace de revitaliser une démocratie vacillante. Mais pourquoi alors ne pas refondre le système en profondeur ? Il est en revanche indéniable que la manœuvre politique d’une partie de la gauche est en branle. Pour s’en convaincre, il suffit de relire le rapport de stratégie électorale qu’avait fourni le think-tank « Terra Nova ». En substance, ce groupe d’experts recommandait au parti socialiste d’abonner l’électorat ouvrier et d’investir sur le vote des immigrés. A n’en point douter, la naturalisation massive de ces derniers s’est inscrite dans cette stratégie. De même que la question, désormais en suspend, du droit de vote des étrangers. Reste que les immigrés se sont toujours caractérisés par une forte abstention. Le droit de vote obligatoire devrait venir pallier cette faiblesse et offrir au parti socialiste les promesses d’un réservoir abondant. La démocratie s’entretient et s’irrigue qu’on vous disait.

Théophane Le Méné

Array
(
    [titre] => Droit de vote obligatoire pour tous ?
    [texte] => 
    [nom_site] => 
    [url_site] => http://
    [modere] =>  
    [table] => 
    [config] => Array
        (
            [afficher_barre] =>  
        )

    [_hidden] => 
    [cle_ajouter_document] => 
    [formats_documents_forum] => Array
        (
        )

    [ajouter_document] => 
    [nobot] => 
    [ajouter_groupe] => 
    [ajouter_mot] => Array
        (
            [0] => 
        )

    [id_forum] => 0
    [_sign] => 187_187_article_
    [_autosave_id] => Array
        (
            [id_article] => 187
            [id_objet] => 187
            [objet] => article
            [id_forum] => 
        )

    [_pipelines] => Array
        (
            [formulaire_fond] => Array
                (
                    [form] => forum
                    [args] => Array
                        (
                            [0] => article
                            [1] => 187
                            [2] => 0
                            [3] => 
                            [4] => 
                            [5] => 
                            [6] => 
                        )

                    [je_suis_poste] => 
                )

        )

    [formulaire_args] => fQ2o2UfZckyD3ehzp8dP6gNMnc3aio7gMgc5qkS75Y6WDCywxqYTDazXXvgTx6JzZmmOoSZfCz560dctOmEZfyv8frla38kRXaoVtuZxFyOrx4tlADEIr7jLLWFCJNP5ysJA6oTSysExPrXG
    [erreurs] => Array
        (
        )

    [action] => /spip.php?article187
    [form] => forum
    [id] => new
    [editable] =>  
    [lang] => fr
    [date] => 2017-06-28 05:51:47
    [date_default] => 1
    [date_redac] => 2017-06-28 05:51:47
    [date_redac_default] => 1
)

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.